Littératures2022-05-17T07:19:14+00:00

Littératures

À L’HONNEUR
ÉVÉNEMENTS
À PARAÎTRE
AUTEURS
Tous Droits Réservés. Copyrights Auteurs.

■ À L’HONNEUR

Trilogie Métro Paris 2033

Sollicité par le Russe Dmitry Glukhovsky en vue d’étendre les aventures de son cycle Métro 2033 vers d’autres horizons (Métro 2033, Métro 2034 et Métro 2035), Pierre Bordage répond par l’affirmative et entreprend l’écriture d’une version dont le contexte serait tout naturellement le métro parisien. Le cycle Métro Paris 2033, disponible aux éditions L’Atalante et comprenant Rive Gauche, Rive Droite et Cité offre ainsi d’autres péripéties se situant dans l’univers de Métro 2033, avec comme prémices communes cette guerre nucléaire généralisée ayant contraint les rarissimes survivants à s’établir dans les sous-sols du métro. On y suit les affres des uns et des autres, les horreurs du quotidien le disputant à de fols espoirs, dont celui de pouvoir peut-être regagner une surface, devenue avec le temps légendaire. Fascinante plongée dans les tréfonds obscurs du métro parisien, tout comme dans ceux non moins obscurs de l’âme humaine. La plume de Pierre Bordage se montre toujours aussi précieuse : il le fallait bien pour nous faire vivre les cinquante nuances de souffrance — et d’espoir — propres à cette dystopie postapocalyptique…

Tome 1 : Rive gauche
Tome 2 : Rive droite
Tome 3 : Cité

Tome 1 : 28 mai 2020
Tome 2 : 25 mars 2021
Tome 3 : 21 avril 2022

Tome 1 : 464 pages
Tome 2 : 464 pages
Tome 3 : 464 pages

Tome 1 : 23,90 euros
Tome 2 : 24,50 euros
Tome 3 : 24,50 euros

© Éditions L’Atalante, 2020, 2021, 2022
© Pierre Bordage, 2020, 2021, 2022

Une foudroyante et terrible pluie de missiles nucléaires s’est abattue sur l’Europe le 3 mars 2033, à 20 h 33. Tout comme sur le reste du monde, où le jeu des ententes et des représailles a littéralement vitrifié la surface des continents. Cette guerre fratricide s’est vue opposer l’Axe de l’Est contre l’AAS — Alliance américano-sino-européenne. Si la majeure partie des habitants ont succombé dès les premiers jours sous l’impact du feu nucléaire ou finirent rongés par les retombées radioactives, d’autres ont trouvé refuge dans les sous-sols du métro parisien. Il s’est écoulé cinq cent soixante-trois ans depuis cette fatidique date du 3 mars 2033. Nous sommes en l’an 2596, et la vie se maintient tant bien que mal dans les diverses stations du métro parisien. Plus mal que bien d’ailleurs, au regard des difficultés sans cesse croissantes que représentent de telles conditions d’une vie au confinement aussi radical. Des communautés n’ont pas manqué de se constituer, luttant chacune pour leur propre survie, luttant et menant constamment bataille afin de préserver les moindres et fragiles ressources que daignent délivrer les innombrables galeries du métro. Divisé en statiopées — regroupement de plusieurs stations — et en stations indépendantes, et auxquelles s’ajoutent quelques bandes nomades, le métro parisien offre une diversité d’habitants pour le moins singuliers, où les humains se voient concurrencer par une population mutante bigarrée et par une bien étrange faune locale… C’est au sein de ce contexte que la Madone de Bac, femme guerrière et idéaliste, décide de mener bataille afin de promouvoir un gouvernement général, démocratique et pacifié répondant au nom de Fédération. Afin de lutter contre les cruelles injustices qui règnent au nom du darwinisme biologique et social et qui accentuent les famines et les maladies, armée d’une petite armée, cette dernière entreprend de parcourir Rive Gauche afin de convaincre les régents des diverses statiopées et stations indépendantes de rejoindre son mouvement politique. C’est sans compter l’avidité et la cruauté humaines qui sévissent généreusement en divers endroits de Rive Gauche, notamment dans la statiopée Montparnasse où règne d’une main de fer — doux euphémisme — le pasteur Parn, représentant suprême de la religion de l’Élévation. Les rituels sanglants orchestrés par les servants de cette croyance, sous le regard d’un public de fidèles endoctrinés et fanatisés, consistent à ramener à la surface — toujours supposément radioactive — celles et ceux qui dérogeraient aux règles de l’institution. Lesdites victimes se verraient ainsi délivrées de leurs souffrances terrestres en un dernier hommage à Lune et à Soleil, corps célestes devenus en ces temps de régression entités mythologiques. Façon des plus commodes en réalité pour le pasteur Parn de se débarrasser de tous les opposants à son régime, et notamment de tous les mutants envers lesquels il développe une irrépressible aversion. Par la mutation de leur patrimoine génétique, ces derniers représentent une insulte et un danger pour les humains au patrimoine génétique toujours sain. Danger d’autant plus menaçant que ces mutants se montrent de plus en plus nombreux par ailleurs… Parmi ceux-ci, figurent les dvinns, jeunes filles devineresses dont les pouvoirs psi leur permettent d’accéder à d’autres temporalités, lesquelles dvinns laissent entendre que la surface ne serait plus radioactive… Et le lecteur de suivre, conjointement, l’impossible marche de Madone au sein des nombreuses stations, la fuite hasardeuse vers Rive Droite de Juss et de Plaisance, jeunes adolescents épris l’un de l’autre, et la confrontation sans merci entre Parn et son secrétaire Augir. Autant de chemins escarpés qui ne manqueront pas de se rejoindre à la croisée d’un dénouement dont Bordage a le secret…

Découvrez l’intégralité de votre chronique Trilogie Paris Métro 2033

À lire également vos dernières chroniques littératures

À la Une

Le label Mu

Mü Éditions vient récemment de muter pour devenir le label Mu au sein des éditions Mnémos. Fidèle à leur réputation, l’ancrage de la collection se poursuit au sein des littératures transfictionnelles, romans de littérature générale qui ont un pied dans l’imaginaire. « Introduire un changement de paradigme, et proposer un pas de côté, cela impliquait de quitter temporairement le réel. De s’en écarter, pour mieux le révéler », nous précise l’éditeur. Au regard de la qualité des titres disponibles et du soin apporté à la maquette, superbe, le pari est relevé !

■ Les dates essentielles

Les Aventuriales
Ménétrol, Auvergne-Rhône-Alpes
25 et 26 septembre 2021

Pour ce septième opus des Aventuriales, salon consacré aux arts littéraires et graphiques de l’imaginaire, la ville de Ménétrol espère comme l’an dernier pouvoir ouvrir au public. Plus de 150 auteurs et illustrateurs sont attendus. Ce dernier se déroulera à la Salle Polyvalente les 25 et 26 septembre 2021. Conférences, atelier d’écriture, animations musicales, concours de cosplay, jeux de plateaux et jeux de rôles seront de la partie pour ce festival qui monte en puissance. Ouverture à confirmer, cela s’entend…

Les Aventuriales

Les Imaginales
Épinal, Vosges
14-17 octobre 2021

Depuis leur création en 2002, les Imaginales n’ont cessé d’évoluer pour devenir l’un des principaux salons internationaux, consacré notamment à la fantasy. Plus d’une centaine d’invités français et internationaux partageront avec les quelque 30 000 visiteurs attendus leur passion de la littérature, de la bande dessinée ou des sciences pour cette vingtième édition. Journées de formation professionnelle à l’écriture sous la houlette bienveillante de Jean-Claude Dunyach et de Lionel Davoust. Ouverture à confirmer, cela s’entend, bis repetita…

Les Imaginales

Les Utopiales
Nantes, Loire-Atlantique
Fin octobre début novembre 2021

L’événement majeur de cet automne concerne bien évidemment le festival international de science-fiction les Utopiales. Sur cinq jours se dérouleront les habituelles conférences, tables rondes, expositions et projections dans une ambiance des plus conviviales. L’événement sera accueilli comme toujours à la Cité des Congrès de Nantes, fin octobre début novembre, pour cette vingt-deuxième édition et toujours sous la présidence du bon professeur Roland Lehoucq. Ouverture à confirmer, cela s’entend, bis bis repetita…

Festival Scorfel

■ Les meilleures parutions

Le Fantôme d’Eymerich

Auteur :
Valerio Evangelisti

Douzième et dernier épisode du Cycle de L’Inquisiteur, Le Fantôme d’Eymerich reprend les recettes ayant fait le succès des opus précédents en entrelaçant habilement les différents arcs narratifs en une trame qui s’étend par-delà les siècles. Une dernière tomaison qui conclue l’un des cycles les plus inventifs de ces dernières années, dans lequel Valerio Evangelisti n’a pas fini de nous surprendre, par l’entremise de son protagoniste pour le moins singulier… Un ultime épisode au symbolisme édifiant.

La Volte

20 euros

14 janvier 2021

La volonté
de se battre

Auteur :
Ada Palmer

Après les superbes premier et deuxième opus Trop semblable à l’éclair et Sept Redditions de l’écrivaine Ada Palmer — salué par les prix Compton Crook et John W. Campbell Award pour le premier —, les éditions Le Bélial’ poursuivent leur travail éditorial avec la parution du troisième opus du cycle Terra Ignota : La Volonté de se battre Assurément l’une des sagas les plus prometteuses de ces dernières années, dans laquelle nous retrouvons une humanité de dix milliards d’êtres en proie à une fin de l’histoire pour le moins chaotique…

Le Bélial »

24,90 euros

25 février 2021

La Dernière Emperox

Auteur :
John Scalzi

Les éditions L’Atalante achèvent la trilogie signée John Scalzi, L’Interdépendance, avec la parution du dernier opus La Dernière Emperox. Délirante trilogie mettant en scène un empire stellaire sur le point de s’effondrer à la suite de la disparation inéluctable des voies de communication reliant entre elles les diverses régions de l’univers colonisé. Derrière une tonalité déjantée, se masquent de réelles interrogations pour le moins nécessaires. Singulièrement addictif !

L’Atalante

21,90 euros

25 février 2021

La Chose venue des étoiles

Auteur :
Robert Bloch

Les éditions Mnémos aiment le fantastique, et nous aussi ! Si peu d’éditeurs se risquent à jouer la carte éditoriale de ce registre, au bénéfice d’une fantasy toujours surreprésentée, le lecteur accueillera avec une joie insondable la réédition de La Chose venue des étoiles du très lovecraftien Robert Bloch. Ce recueil regroupe l’intégralité des vingt-cinq nouvelles consacrées aux créatures cyclopéennes et au célèbre « mythe de Cthulhu », enrichissant avec une passion éprouvée la matière lovecraftienne.

Mnémos

22,00 euros

19 mars 2021

De l’autre côté des mots

Auteur :
Collectif

Auteure majeure dans les mondes de la science-fiction et de la fantasy, Ursula K. Le Guin n’a pas manqué au travers de sa longue et brillante carrière d’explorer ses univers par le biais de multiples thématiques, tant ethnologiques, politiques que psychologiques. De l’autre côté des mots est une monographie dirigée par David Meulemans, dans laquelle moult noms connus du domaine offrent leur analyse de l’engagement littéraire de la dame. Une somme indispensable.

ActuSF

30,00 euros

18 juin 2021

Chroniques

■ Dans l’univers des auteurs

La littérature de science-fiction

Le podcast Soif de culture consacre son cinquième opus à la littérature de science-fiction, passant en revue les grandes thématiques associées au genre. Lecture enrichissante et accompagnée par un choix de visuels des plus judicieux. Une approche pédagogique et qui ne manque pas d’aller à l’essentiel avec une certaine économie. Au rayon mangas.

Le registre du fantastique

Sympathique podcast présentant le registre du fantastique, quand bien même cette vidéo étend son domaine d’analyse au-delà de la seule littérature. Différents supports sont en effet évoqués afin d’illustrer au mieux la singularité du genre. Bel exercice conceptuel, dont l’approche narrative fort décontractée n’occulte en rien une certaine exigence conceptuelle. ParlonsUnivers.

La littérature de fantasy

Découvrez les sous-genres de la littérature de fantasy, laquelle connaît depuis quelques décennies un certain embonpoint… Afin de s’y retrouver dans les méandres de ce genre à la production paroxystique, ce podcast nous offre une approche des plus pertinentes par une blogueuse des plus chevronnées. Les Mots de l’Imaginaire.

lefictionaute est un site consacré aux territoires de l’imaginaire. Il a pour objectif de mettre en avant les productions associées à la science-fiction, au fantastique et à la fantasy, sans omettre naturellement les riches domaines flirtant avec les limites du genre. Il vise à offrir aux internautes un appareil critique le plus généreux possible sur les principaux supports du genre. Notre ambition est d’offrir aux différents acteurs — auteurs comme éditeurs — la meilleure visibilité possible de leur travail et aux internautes la meilleure porte d’accès à la richesse de ces travaux.

© Copyright – | Responsable du site Franck BRÉNUGAT
Création Graphique Philippe ARZUR | Tous Droits Réservés | Contact : brenugat@mac.com

Aller en haut