Amityville 3D, Richard Fleischer
Previous
ALEATOIRE
Brainless, Jérôme Noirez, Éditions Gulf Stream
Next
Illustration Principale Mauvais Genres

Mauvais Genres • Rade de Brest

par Frank Brénugat25 juillet 2015

Association brestoise créée en 2002, Mauvais Genres se propose de réunir des passionnés de littérature de science-fiction, de fantastique, de fantasy, de polars et de bandes dessinées. Ses principaux objectifs sont de promouvoir ces littératures de genre auprès du plus grand nombre de lecteurs, néophytes comme amateurs éclairés. Elle vise également à faire découvrir de nouveaux auteurs, de nouvelles collections, tout comme la production de micro-éditeurs. En ce sens, elle s’attache à engager un dialogue privilégié entre les différents acteurs du livre (auteurs, éditeurs, diffuseurs, libraires, bibliothèques). Composée d’une quarantaine de membres, l’association loi 1901 propose tous les mercredis soirs, de 18 h 30 à 20 h, au 54 rue de Glasgow, à Brest, un rendez-vous où il est possible en toute convivialité, autour d’une mousse (et bien plus si affinité) de discutailler des dernières lectures et des nouveautés fraichement débarquées sur nos étals. Ambiance chaleureuse, pour ne pas dire joyeuse. L’association demande aux maisons d’édition (plus de deux cents à ce jour) les titres d’ouvrages que les membres souhaiteraient lire, ces derniers s’empressant naturellement d’en faire la chronique adéquate. Il est demandé aux membres la modique somme de 20 euros annuels ou 10 euros pour les étudiants ou demandeurs d’emploi, afin de couvrir les frais de fonctionnement de la structure. Un concept original et séduisant.

 

Mauvais Genres peut légitimement s’enorgueillir de son « tableau de chasse », lequel compte à son actif quelques 1600 critiques pour 1300 œuvres et un bon millier d’auteurs en ce milieu d’année 2015. Un succès amplement conforté par la très belle fréquentation du site, flirtant avec près de 10.000 visites par mois. Mauvais Genres s’avère de la sorte un passage obligé pour les éditeurs et auteurs de nos littératures dites de genre, toujours plus ou moins cataloguées en marge de la littérature blanche, malgré les quelques lettres de noblesse chèrement acquises pour le polar et la BD ces dernières années. Le site offre une navigation des plus intuitives et des plus confortables. Il est ainsi possible de naviguer selon quatre critères distincts : sélection d’un auteur, d’un genre, d’un éditeur ou d’un chroniqueur. Des pictogrammes aident à repérer le visiteur dans cette jungle des genres et sous-genres. Douze catégories sont de la sorte présentes afin de se repérer plus aisément dans cette classification : roman policier, roman noir, espionnage, thriller, roman fantastique, science-fiction, fantasy et merveilleux, bande dessinée, jeunesse, inclassable, coup de cœur et une dernière consacrée aux DVD. On l’aura compris : Mauvais Genres offre aux amoureux des « littératures de gare » de quoi se perdre plus que de raison. Nul doute que l’internaute trouvera matière à se restaurer dans cette profusion de titres ! Quant aux heureux Brestois, ils gagneront en prime un supplément d’âme dans l’antre du 54 rue de Glasgow…

 

 

 

Site internet

Site Internet Mauvais Genres

• Mauvais Genres – Rade de Brest

Logo Mauvais Genres

Votre avis sur la critique
Énooorme !
100%
Bonnard
0%
Gentillet
0%
Fadasse
0%
Affligeant !
0%
ARZUR FREELANCE
Frank Brénugat
Diplômé d’un Master en philosophie, Frank Brénugat a été enseignant en Formation Humaine et Sociale dans les écoles ENSETA Bretagne (École Nationale Supérieure de Techniques Avancées) et ISEN Brest (Institut Supérieur de l’Électronique et du Numérique). Il enseigne actuellement la philosophie dans l’établissement brestois du groupe scolaire Javouhey. Ancien Directeur de la rédaction du magazineParallèles, il se passionne pour les contrées associées aux domaines de l’imaginaire et voue un amour sans bornes à l’égard des voyages.
Commentaire(s)
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

ARZUR création web et print www.philippearzur.fr