Les Utopiales 2015
Previous
ALEATOIRE
Pacific Rim, Guillermo del Toro
Next
Games Logo

Games

par Frank Brénugat1 octobre 2015
Informations

 

Ligne éditoriale

Games est une revue trimestrielle consacrée au jeu vidéo, tous supports confondus. Mais, là où la plupart de ses confrères mettent l’accent sur la seule critique des titres disponibles ou sur les attentes des previews tant convoitées, Games offre une approche radicalement différente. Celle-ci repose davantage sur les univers gravitant autour de la conception du jeu que sur l’évaluation même de ses performances. Ainsi, retrouve-t-on quantité d’informations sur la charte graphique, le level design, la généalogie des titres ou encore sur la démarche narrative des histoires mises en jeu. Les analyses proposées par la rédaction sont par ailleurs suffisamment éclairées pour offrir une entière satisfaction aux lecteurs les plus exigeants, débarrassées en ce sens de certaines scories propres à une presse plus juvénile. Le sommaire nous gratifie également d’un focus sur tel ou tel studio, laissant la part belle aux studios indépendants. Ces pages nous permettent ainsi de faire la connaissance de titres dont la fraîcheur salvatrice nous éloigne des sentiers plus que rebattus de certaines Majors, peu enclines parfois à l’innovation et à sa prise de risque inhérente. Le trimestriel se distingue en outre par quelques entretiens menés sur telle ou telle politique éditoriale ou encore par quelques analyses bien senties sur les évolutions possibles du support pour les générations futures. Une place non négligeable est également consacrée aux différents acteurs, lesquels témoignent de leurs ressentis sur une industrie en constante mutation. Il conviendra de noter la présence d’un cahier graphique dévoilant tel ou tel concept art, initiative des plus heureuses s’il en est. Quelques rares pages consacrées aux incontournables tests de titres fraîchement disponibles à la vente viennent parachever le chemin de fer. Que dire concernant la mise en page du magazine, véritable OVNI dans un paysage-presse finalement assez formaté ? Superbe ! Son format ne manquera pas toutefois d’en surprendre plus d’un : 23 x 32. En ce sens, Games se rapproche davantage de l’artbook que du magazine, offrant une mise en page relevant des meilleurs orfèvres, pour un plaisir de lecture inégalable, où les nombreuses illustrations peuvent se déployer sans concession aucune. Games propose in fine une vision réflexive – mais jamais roborative – sur les univers multiples du jeu vidéo, épaulée par une esthétique particulièrement soignée. Alors, tout serait-il pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles ? D’aucuns ne manqueront pas de souligner le caractère prohibitif, voire indécent, du magazine : près de 15 euros tout de même ! Un tarif qui peut faire picoter dans certaines chaumières… mais que justifient un format atypique et une absence de publicité pour les pages intérieures. Le pari est audacieux et à l’image de ces studios indépendants qui défrichent de nouveaux territoires. « De l’audace et encore de l’audace » entonnait le Général Patton ! Souhaitons ardemment que les troupes soient nombreuses à répondre à l’appel. La démarche est salutaire !

 

Sites internet

Games Magazine
Games Facebook
Games Twitter

 

Les numéros

Jeu Mad Max : une rencontre sur huit pages avec le studio Avalanche, créateur de la série Just Cause. Profitant de ses compétences hollywoodiennes, la Warner Bros. s’attaque à l’adaptation du légendaire Mad Max, dont la nouvelle version cinématographique Fury Road débarque sur nos écrans tout prochainement. Entretien avec l’équipe située à Stockholm, pour une sortie jeu prévu en septembre de cette année.

Jeu Firewatch : Un entretien avec l’auteur de Walking Dead, Sean Vanaman, où celui-ci fait part de son travail sur le titre, tout en revenant sur sa carrière et son désormais mythique et indissociable The Walking Dead. Firewatch , jeu d’aventure forestier, est le premier titre de sa société nouvellement créée avec des anciens de Telltale, Campo Santo, située à San Francisco.

Studio Visceral Games : De Dead Space à Battlefield Hardline, en passant par Le Parrain, portrait du studio hors normes passé maître d’un catalogue de blockbusters fort enviable. Visceral Games est en effet devenu l’un des fleurons les plus créatifs d’Electonic Arts, dont nous attendons impatiemment la sortie de son Star Wars.

Portrait Hifumi Kono : Rencontre passionnante avec un génie du jeu d’horreur japonais, Hifumi Konon, lequel lance NightCry, une suite spirituelle de sa série Clock Tower. On y découvre un créateur passionné par le cinéma de genre et fort soucieux de son indépendance. Sortie non communiquée pour ce nouvel opus.

Éditeur Focus Home Interactive : Un dossier sur Focus Home Interactive, lequel s’est érigé, avec Cycling Manager, Blood Bowl ou encore Farming Simulator, comme l’un des plus gros éditeurs de la scène française, bénéficiant d’une dizaine de studios à son catalogue. Né dans la banlieue de Pantin en 1996, il sied aujourd’hui au cœur d’une structure flambant neuve en zone nord de la capitale.

Technologie Oculus Rift : Entretien exclusif avec Jack McCauley, homme de l’ombre ayant œuvré à la conception du célèbre casque de réalité virtuelle, le bien nommé Oculus Rift. Retour sur un parcours étonnant, pour celui qui ne fut rien moins qu’employé chez Microsoft, Sony, Activision, Electronics Arts ou encore Take 2, et dont la foultitude de projets en cours force indubitablement le respect.

L’E3 : et après ? « À chaud, l’accueil a été positif et unanime : le cru 2015 du salon vedette des jeux vidéo a remis ces derniers sur le devant de la scène. Avec le recul, tentons d’approfondir ce sentiment partagé. Dans quelles directions pointent les titres phares des mois à venir, et que disent-ils du devenir du joueur ? » Article signé Victor Moisan.

I want to believe : « Chris Roberts, le père de Wing Commander, a récolté plus de 85 millions de dollars pour développer son jeu de conquête spatiale Star Citizen, blockbuster indé qui promet la lune et beaucoup plus. Faut-il y croire ? Et si l’emballement délirant, durable et inédit autour du titre frôlait l’irrationnel ? » Article signé Martin Lefebvre.

Le maître des marionnettes : « Après une année sans prise de risque, Square Enix a fini par mouiller le maillot à l’E3 2015 avec l’annonce de la suite de Nier – pourtant boudé tant par la critique que par les joueurs à sa sortie. C’est qu’entre-temps, l’action-RPG de Cavia est devenu un véritable mythe. Explications et rencontre avec le maître, qui, en exclusivité pour Games, revient sur son parcours, sa vision du jeu vidéo et ce pour quoi il a accepté de nous répondre. » Article signé Nicolas Turcev.

L’art de la guerre : « Rare défenseur à succès de la stratégie en temps réel, Eugen Systems jouit d’une réputation sans faille depuis sa naissance. Après les excellents R.U.S.E. et Wargame, le studio parisien planche aujourd’hui sur Act of Aggression, la suite d’un de ses premiers hits. Portrait d’un artisan maniaque et généreux d’un genre désuet, mais bel et bien vivant. » Article signé Yann François.

Night School Studio : « Au sein de leur studio californien, des anciens de Disney et de Telltale façonnent le mystérieux Oxenfree. En exclusivité pour Games, l’équipe retrace avec nous la création de ce thriller surnaturel où se mélangent teen movie, cinéma d’horreur et le mythique Another World. » Entretien signé Pierre Gaultier.

Sam Barlow : « Au sein du studio Climax, Sam Barlow a signé Silent Hill : Shattered Memories, un survival horror qui analyse votre comportement pour sonder votre inconscient ! Désormais indépendant, il dévoile les arcanes de ce chef-d’œuvre, tire les leçons de ses débuts et évoque son dernier jeu, Her Story, une étonnante fiction policière entièrement tournée en vidéo. » Entretien signé Pierre Gaultier.

Réalité virtuelle : Retour vers le futur : « Rêve ultime du jeu vidéo, la réalité virtuelle n’a jamais paru si réelle. Oculus, Valve, Sony… Toute une foule de développeurs se précipite vers ce nouvel horizon, comme à la conquête d’un Far West moderne. Quelque chose d’un futur longtemps fantasmé se matérialise, et jamais l’industrie n’a été autant en ébullition. Que se cache-t-il derrière ces machines étranges ? Quelles nouvelles expériences de jeu vont-elles créer ? Quel est leur avenir ? Pour mieux comprendre, nous avons mené l’enquête et découvert quelques-uns des promesses, réussites et ratés de cette révolution. » Article signé Jérôme Dittmar et Nicolas Turcev.

First Person Shooters : L’âge d’or des 90’s : « Fourmillantes et créatives, les années 1990 incarnent un certain âge d’or pour le jeu vidéo. Affranchi des considérations commerciales contemporaines, il était alors une affaire de spécialistes, et surtout un terreau d’expérimentation idéal pour les studios. Un regard sur l’évolution du FPS permet de mieux comprendre ce qui faisait la singularité de cette époque moins juvénile qu’on le dit. » Article signé Emmanuel Touchais.

Génération Konami : « Au printemps dernier, Konami était pris dans une tempête de rumeurs suite à une restructuration de ses activités. L’affaire a fait grand bruit, réduisant Hideo Kojima au silence à quelques mois de la sortie du très attendu MGS V. On ne sait de quoi sera fait le futur de Konami, mais on sait de quoi est fait son passé. Et c’est celui-ci que l’on a voulu interroger aujourd’hui, moins pour se pencher sur ses restes dans un moment décisif que pour comprendre ce que représente, pour nous, la maison qui a édité Contra, Castelvania et les autres. » Article signé Jérôme Dittmar, Yann François, Erwan Higuinen, Martin Lefebvre, Victor Moisan, Emmanuel Touchais.

Peut-on faire un AAA de gauche ? « En engageant Alain Damasio, écrivain de science-fiction, les créateurs de Remember Me voulaient un jeu ultrapolitisé dans le paysage conformiste du AAA. Mais les contraintes de production et de vigoureux débats internes ont ébranlé la philosophie du projet, imposant de subtils compromis. Voyage inédit dans les coulisses d’un blockbuster qui a manqué sa révolution. » Article signé Tony Fortin.

 

Votre avis sur la critique
Énooorme !
14%
Bonnard
57%
Gentillet
0%
Fadasse
0%
Affligeant !
29%
ARZUR FREELANCE
Frank Brénugat
Diplômé d’un Master en philosophie, Frank Brénugat a été enseignant en Formation Humaine et Sociale dans les écoles ENSETA Bretagne (École Nationale Supérieure de Techniques Avancées) et ISEN Brest (Institut Supérieur de l’Électronique et du Numérique). Il enseigne actuellement la philosophie dans l’établissement brestois du groupe scolaire Javouhey. Ancien Directeur de la rédaction du magazineParallèles, il se passionne pour les contrées associées aux domaines de l’imaginaire et voue un amour sans bornes à l’égard des voyages.
Commentaire(s)
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

ARZUR création web et print www.philippearzur.fr